19 mai: la réouverture des bars et terrasses vue par les caves à vin

·Journaliste au HuffPost
·1 min de lecture
Les cavistes ont connu une hausse de 10 à 20% de leurs ventes en cette période de <a href="https://www.huffingtonpost.fr/feature/coronavirus">Covid</a>, (Photo: MarkHatfield via Getty Images)
Les cavistes ont connu une hausse de 10 à 20% de leurs ventes en cette période de Covid, (Photo: MarkHatfield via Getty Images)

DÉCONFINEMENT - Voici venu le grand jour, celui où l’on va enfin pouvoir boire un verre en terrasse avec ses proches. Dès ce mercredi 19 mai, les Français ont pu profiter de certains lieux et activités qui leur étaient jusqu’alors fermés. Une étape cruciale du déconfinement pour le milieu de la restauration, même si un secteur n’a pas attendu ce moment pour connaître un essor de taille: celui des caves à vin.

Les cavistes ont connu une hausse de 10 à 20% de leurs ventes en cette période de Covid, selon Nathalie Viet, secrétaire générale du syndicat des cavistes professionnels, contactée par Le Parisien. En mars, le groupe Nicolas observait de son côté une augmentation des ventes de 20 à 25%.

“Entre les confinements, et notamment l’été dernier, j’ai constaté une évolution positive, avec beaucoup plus d’affluence que les autres années. On a également super bien tourné pendant les fêtes de fin d’année”, se réjouit Mathieu, gérant d’une cave à vin en Occitanie. Il estime que ses ventes sur une année ont grimpé de 15 à 20%.

Nouvelle clientèle, meilleur panier moyen

Noémie Lavigne est directrice de “La Vinothèque”, à Bordeaux. De son côté, la boutique “physique” n’a pas profité de l’essor conjoncturel, car elle se situe dans un quartier touristique, où la grande majorité des autres commerces étaient fermés sur de longues périodes. En revanche, la boutique en ligne, un site bien implanté dans le milieu depuis plus de dix ans, devrait connaître une hausse des ventes de 25 à 30% cette année.

Même son de cloc...

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.