Nuit des musées: à Marseille, des visiteurs ravis de renouer avec ce rendez-vous européen

Aller au musée la nuit, c’était possible ce samedi 14 mai 2022 à l’occasion de la 18ème édition de la Nuit européenne des musées. À Marseille, au musée des Arts décoratifs, de la faïence et de la mode au château Borély, les visiteurs étaient ravis de retrouver ce rendez-vous. Le premier à se dérouler normalement depuis 2020 et le début de la crise du Covid.

Avec notre correspondant à Marseille, Yoram Melloul

Une robe façon XVIIIe sur le dos, dans un show complètement déjanté, une artiste raconte l’histoire de la silhouette féminine via des chansons modernes, sous les yeux étonnés d’Anane qui est là avec ses enfants : « C’était surprenant et à la fin on se dit j’aimerais bien boire ce qu’elle avait dans son verre. »

Elle est ravie de venir au musée en soirée : « On est un peu plus détendu, on se dit moi aussi je vais y aller, je vais laisser le travail de côté, c’est très bien pour pouvoir y aller en famille et profiter et être moins stressé. »

Et puis il y a les va-et-vient incessant des visiteurs, ce qui donne une ambiance chaleureuse, que Marie-Josée Linou, la directrice du Château Borely, apprécie particulièrement : « C’est beaucoup plus léger, je pense que les gens sont plus détendus. En plus dans ce château XVIIIe on a vraiment l’impression d’être complètement reparti dans le temps. »

Non loin de là, un carnet, un dessin à la main, Lola 17 ans, observe avec attention un petit singe en faïence sous la lumière du soleil couchant qui traverse les grandes fenêtres du musée : « La colorimétrie elle va être différente, notamment sur le blanc avec la couleur un peu orangée du coucher du soleil, et on va pouvoir avoir une nouvelle interprétation du coup en tant que spectateur. »

En plus de Borely, dix autres musées marseillais ont ouvert leur porte jusqu’à minuit.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles