18 mois de prison ferme pour le poseur de fausse bombe à Vélizy 2

Un quinquagénaire, soupçonné d'avoir déposé une cocotte-minute faussement piégée sur le parking d'un des plus grands centres commerciaux d'Ile-de-France, en février, a été condamné ce vendredi.

Le 22 février, en plein après-midi, un quinquagénaire avait déposé une cocotte-minute recouverte d'adhésif sur le parking semi-fermé du centre commercial Vélizy 2, entre des voitures, dans le but d'assister à une opération de police de grande envergure.

Cet homme de 54 ans a ainsi été condamné ce vendredi 31 mars par le tribunal correctionnel de Versailles (Yvelines) à 2 ans de prison, dont 6 mois avec sursis. 

La découverte de l'objet suspect avait en effet conduit au déploiement d'un lourd dispositif de trois cents pompiers policiers, démineurs et personnels du Samu, pour procéder à la levée de doute, qui a duré 5 heures.

"Je regrette ce qu'il s'est passé"

La cocotte-minute équipée d'"un petit biper, inoffensif", selon une source proche de l'enquête, s'était finalement avérée vide. Repéré sur les images de vidéosurveillance, le suspect avait très vite été interpellé sur place et placé en garde à vue.

Le visage marqué, ce gardien d'immeuble a reconnu devant ses juges "avoir fait un acte pas très réfléchi". "Si la cocotte faisait bip, c'était pour quoi? Pour faire croire à une bombe?", l'a interrogé, incrédule, le président du tribunal. "Oui", a timidement admis l'homme, qui a juré "ne pas avoir eu d'objectif précis", "sinon voir une intervention" des forces de l'ordre.

Après une plaidoirie de la défense qui s'est attachée à exclure tout intérêt pour le...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages