Les 18 jours d’angoisse de la petite Cleo, retrouvée après avoir été enlevée

·2 min de lecture

La police australienne a livré de nouveaux détails sur le sauvetage de la petite Cleo, cette fillette disparue durant 18 jours après avoir été enlevée par un homme près de chez elle.

Le matin du 16 octobre dernier, les parents de Cleo ont vécu un véritable cauchemar. Ce jour-là, la petite fille de 4 ans s’est volatilisée alors qu’elle campait avec eux près de Carnarvon, en Australie. Sa mère, Ellie Smith, a aussitôt prévenu les secours, expliquant s’être réveillée avec son mari vers 6 heures et avoir constaté que l’enfant n’était plus là. Les parents ont raconté aux autorités avoir fait de nombreuses activités dans la nature avec elle la vielle et l’avoir couchée le soir, dans la partie qui lui était dédiée, sous la tente. Mais le matin, la fermeture éclair était ouverte et Cleo n’était plus là. «Je ne souhaite à personne de se réveiller et de vivre le sentiment qui m’a traversé. Je ne pourrais pas l’expliquer», a confié Ellie Smith aux médias locaux.

Durant plus deux semaines, la police a minutieusement effectué ses recherches, en attente d’une piste menant enfin à la petite fille. C’est finalement mercredi dernier que les secours l’ont retrouvée. Elle était dans une maison de Carnarvon, non loin de chez elle. La police a dévoilé une vidéo et un audio de son sauvetage. «Comment tu t’appelles ?», lui demande un agent. D’abord très intimidée, elle répond ensuite : «Mon nom est Cleo» ; «Cleo, mon nom est Cameron. Comment vas-tu ? Est-ce que tu te sens bien ? Nous allons te ramener à ta maman et ton papa ok ? Est-ce que cela te va ?», poursuit l’agent.

Le sergent Cameron Blaine a fait savoir aux médias que lorsqu’elle a été retrouvée, Cleo jouait à l’intérieur d’une chambre dans laquelle la lumière était allumée, mais il n’a pas donné d’autres détails. «Nous cherchions … une aiguille dans une botte de foin et nous l'avons trouvée», a déclaré le sous-commissaire de la police d'Australie-Occidentale,(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles