170 km/h à VTT, la quête de record du monde de Pierre Thévenard

Pierre Thévenard a effectué des tests en soufflerie pour optimiser l'aérodynamisme de son vélo et sa tenue. (M. Rambaud/D.R.)

Le Français Pierre Thévenard, charpentier en Haute-Savoie, s'envolera en février 2023 au Nicaragua, sur le volcan Cerro Negro, avec l'objectif de battre le record du monde de vitesse sur terre à VTT (167,5 km/h).

Le Cerro Negro, niché dans la cordillère des Maribios au Nicaragua. Avec une altitude de 728 m, une pente moyenne à 50 %, pour une descente de 300 m de dénivelé, la « colline noire », est le plus jeune volcan d'Amérique Centrale et le plus actif du pays, en sommeil depuis 23 ans.

Sa pente à la poudre volcanique aux petits gravillons attend Pierre Thévenard et son VTT pour une descente qu'il rêve historique. « Là-bas, ça ressemble un peu à une descente sur neige en termes de sensation, mais ça permet de rester un peu stable car à cette vitesse dans un pierrier de montagne, ce serait du suicide », image le charpentier de 32 ans.

Car le défi que s'est lancé Thévenard est colossal : battre le record du monde de vitesse sur terre, à VTT et approcher les 170 km/h. Ce touche-à-tout, qui a débuté par le BMX à 7 ans avant de pratiquer le crosscountry, le vélo de route, le VTT slopestyle et de descente, s'envolera en février prochain pour le Nicaragua.

Un rêve d'ado, boosté aux vidéos d'Eric Barone (propulsé en 2002 à 172 km/h sur le Cerro Negro, mais un vélo fabriqué de toute pièce brisé en deux et une chute spectaculaire du Français) puis à celles de l'Autrichien Markus Stockl et ses 167 km/h, l'actuel record réalisé en 2011.

Un jour, avec le rider Anthony Villoni, il se lance le défi d'aller le plus vite possible à VTT, sur la piste à Chatel de 900 m de denivelé, en catimini, où il s'offrait régulièrement quelques shots d'adrénaline. « Les sensations étaient trop bien. ça faisait à la fois peur et à la fois, j'avais envie d'y retourner dès que c'était terminé. » La quête de record est née.

Dorénavant, soutenu par la mairie, il s'impose l'hiver une à deux descentes chaque matin sur la piste "Linga" de Chatel, avant l'ouverture des pistes, encadré par une équipe de pisteurs. Le 27 février 2022 dernier, la marque affiche la vitesse de 165,90 km/h, sur neige. Prometteur.

« Je tente ce record pour les sensations et l'amour du vélo, sourit celui qui s'est aménagé une salle de sport chez lui, pour travailler le gainage, indispensable pour rester debout sur le vélo. C'est une montée d'adrénaline dingue, on veut toujours la revivre, toujours plus. Même si tout mon corps me dit de freiner. Je me demande parfois si j'aurai les mêmes sensations sur le volcan tellement c'est fort là, sur cette piste de ski. Mais le fait d'être dans le contexte du record, ce sera exceptionnel. »

Récemment, il a aussi réfléchi à l'aérodynamisme de tout l'équipement : casque, combinaison, ailerons qui prolongent la forme des bras et des jambes, vélo, entraînement en soufflerie... « Au-dessus des 130 km/h, j'ai vraiment la sensation de voler, précise le champion de France de VTT descente sur neige, qui vise la marque de 170 km/h. Les secondes défilent très vite mais moi, j'ai l'impression que le temps s'arrête, c'est magique. »