17 octobre 1961 : une manifestation d'Algériens violemment réprimée à Paris

Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Le 17 octobre 1961, alors que la guerre d’Algérie touche à sa fin, une manifestation de “Français musulmans d’Algérie” (FMA) est violemment réprimée à Paris. Leur crime ? Avoir manifesté pacifiquement, à l’appel de la Fédération de France du Front de libération nationale (FLN), contre le couvre-feu qui leur était imposé par le préfet de police de la capitale, Maurice Papon. Cette nuit-là, puis dans les jours qui suivirent, des hommes furent battus, exécutés ou jetés dans la Seine par les forces de police.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles