La 15e Biennale d'art contemporain de Lyon "prend une ampleur sans précédent"

franceinfo Culture avec agences

La Biennale, qui accueille ce mardi le ministre de la Culture Franck Riester, "prend cette année une ampleur sans précédent", souligne la directrice artistique de la Biennale Isabelle Bertolotti. Ainsi, pour sa 15e édition, à partir de mercredi et jusqu'au 5 janvier 2020, ce rendez-vous incontournable de l'art contemporain a quitté La Sucrière, dans le quartier de la Confluence, pour une surface d'exposition cinq fois plus grande, dans les anciennes usines d'électroménager Fagor-Brandt, ancien fleuron de l'industrie lyonnaise, à Gerland.

Bon exemple de "l'urbanisme transitoire" que la métropole souhaite développer, utiliser "des sites inoccupés ou à l'état de friches doit permettre de tester des projets innovants avant de les lancer de manière définitive", explique l'adjoint à l'Urbanisme Michel Le Faou, cité par l'AFP.


La Biennale se déploie sur plusieurs sites

La Biennale se déploie également dans l'intégralité du Musée d'art contemporain (MACLyon), au Musée des Beaux-Arts de Lyon et dans de nombreux lieux de la métropole et de la région Auvergne-Rhône-Alpes. En écho à la géographie de Lyon où se rejoignent le Rhône et la Saône, la Biennale 2019 s'intitule Là où les eaux se mêlent, titre emprunté à un poème de Raymond Carver.

C'est l'équipe du Palais de (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi