Plus de 150 députés français sensibilisés au changement climatique et à la biodiversité

Depuis lundi 20 juin, sur l'esplanade des Invalides à Paris, 40 scientifiques se sont mis à disposition des nouveaux députés pour les « former » aux enjeux climatiques et environnementaux. 154 d'entre eux ont joué le jeu, sur 577 élus. Les organisateurs, un député sortant, un collectif d'étudiants et un climatologue, estiment avoir remporté leur pari, premier du genre. Mais la route semble encore longue.

Quoi de mieux qu'une canicule précoce pour sensibiliser aux problématiques du dérèglement climatique et à celles, étroitement liées, de la biodiversité ? Au sortir d'une semaine d'intenses chaleurs partout en France et au lendemain des élections législatives, deux « barnums » étaient dressés pendant trois jours, à quelques dizaines de mètres de l'Assemblée nationale. Un panneau « mandat climat biodiversité » annonçait la couleur de ce green-dating d'un nouveau genre.

► Lire aussi : Rapport du Giec: pour limiter le réchauffement climatique, «c'est maintenant ou jamais»

« Ni de droite, ni de gauche »


Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles