Les 15 problèmes qui vont lourdement impacter la biodiversité marine dans la prochaine décennie

On sait que les activités industrielles dégradent l'environnement. La surpêche, la pollution, le plastique, le réchauffement climatique... les causes sont nombreuses. Mais ce que l'on sait moins, c'est de quelle manière exactement, et surtout quels autres processus moins connus contribuent aussi à cette dégradation de l'environnement marin. C'est ce qu'a voulu étudier une équipe dans une étude publiée dans la revue Nature Ecology & Evolution, grâce à une collaboration internationale avec 30 chercheurs spécialisés dans les systèmes marins et côtiersIls se sont concentrés uniquement sur les problèmes émergents et leur futur impact dans les cinq à dix prochaines années.

Pour leurs recherches, ils ont commencé par établir une liste de 75 causes possibles en association avec les 30 chercheurs et leur réseau, qu'ils ont ensuite séparé en trois catégories : impacts sur les écosystèmes, exploitation des ressources, et nouvelles technologies. Ils ont ensuite soumis toutes leurs suggestions à des votes afin de petit à petit réduire la liste : chaque personne a noté de 1 à 1.000 chaque problème selon différents critères, puis un atelier participatif a permis d'isoler les 15 plus importants parmi les mieux notés.

Certains sanctuaires marins ont été créés pour permettre aux animaux marins d'y prospérer sans intervention des humains. Malheureusement, ils sont trop peu nombreux. © Chonlasub, Adobe Stock
Certains sanctuaires marins ont été créés pour permettre aux animaux marins d'y prospérer sans intervention des humains. Malheureusement, ils sont trop peu nombreux. © Chonlasub, Adobe Stock

Sur les écosystèmes marins : des impacts inattendus de l'activité humaine

Parmi les problèmes dénoncés, plusieurs inattendus sont apparus, comme celui des feux de forêts. Ces derniers, de plus en plus nombreux et de plus en plus graves, « libèrent des aérosols, des particules et de grands volumes de matériaux contenant des formes solubles de nutriments, notamment de l'azote, du phosphore et des métaux lourds tels que le cuivre, le plomb et le fer », explique l'étude. Tous ces débris sont ensuite transportés sur de longues distances, parfois jusqu'aux côtes, donc jusqu'à la mer ou...

> Lire la suite sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles