15 idées farfelues qui ont rendu leurs auteurs incroyablement riches

15 idées farfelues qui ont rendu leurs auteurs incroyablement riches

Beaucoup de gens ont des idées qui valent des millions de dollars, mais il est rare qu'ils les mettent en pratique. Et les erreurs aussi peuvent parfois se chiffrer en millions, avec un peu de chance et si elles surviennent au bon moment. Pour les entrepreneurs, une bonne idée peut s'avérer extraordinairement fructueuse, même si elle est aussi stupide que le Snuggie (voir plus bas).

Le Slinky, par exemple, est né après qu'un ingénieur de la marine a commis une erreur maladroite ; quant au tristement célèbre Furby, il a été conçu après que son créateur a été initié aux Tamagotchis, et qu'il a ressenti une envie irrésistible de le caresser. Voici quelques-unes des idées les plus folles qui ont laissé aux inventeurs des millions de dollars.

Les Beanie Babies, créés par Ty Warner en 1993, sont des jouets en peluche remplis de haricots qui étaient à la mode dans les années 90. La société Ty Inc. de Warner aurait gagné 700 millions de dollars (647 millions d'euros) en un an, en vendant les Beanies à 5 dollars (4,62 euros) l'unité. En 1999, l'entreprise a réalisé un chiffre d'affaires de plus d'un milliard de dollars (0,92 millards d'euros).

Les Beanie Babies étaient autrefois inclus dans les Happy Meals de McDonald's.

Ty Warner avait décidé de ne pas vendre les jouets dans les chaînes de magasins américaines comme Toys-R-Us et Walmart, ce qui a créé un engouement dans les petits magasins indépendants. Certains magasins auraient même reçu l'instruction de Ty Inc. de ne pas vendre plus qu'une certaine quantité à un seul client. Les Beanies ont commencé à monter sur le marché de la revente, souvent avec des prix à cinq chiffres.

Depuis sa création, on estime que les Beanie Babies ont rapporté près de 6 milliards de dollars à la Warner (5.55 milliards d'euros). Aujourd'hui, Ty Warner dispose d'une fortune de plus de 2,6 milliards de dollars (2,4 milliards d'euros).

Source : The New York Times, The New York Times, Forbes

Alex Tew a eu l'idée de la 'Million Dollar Homepage' quand il était un jeune étudiant de 21 ans. Il vendait un million de pixels pour un dollar la pièce sur cet espace publicitaire. Le profit ? Vous l'avez deviné.

Capture d'écran du site "The Million Dollar Homepage". The Million Dollar Homepage

La Million Dollar Homepage s'est "vendue" en seulement quatre mois après sa création, en 2005. Tout cela est arrivé parce qu'Andrew Tew voulait gagner de l'argent tout en allant à l'université de Nottingham, en Angleterre. Lorsque le site a commencé à attirer l'attention des médias et que tout l'espace publicitaire

(...) Cliquez ici pour voir la suite