15

Libération.fr

C’est le nombre d’heures durant lesquelles le sénateur démocrate américain de l’Oregon, Jeff Merkley, a parlé sans discontinuer mercredi matin à Washington. Il était debout à son pupitre dans l’Hémicycle afin de protester contre la confirmation prochaine du juge conservateur Neil Gorsuch à la Cour suprême, qui va faire basculer la plus haute juridiction à droite. Une pratique qui évoque une filibuster, cette technique d’obstruction admise par le Sénat qui permet à un seul de ses membres de bloquer les débats pour, par exemple, empêcher la programmation d’un vote. En l’occurrence, Jeff Merkley ne bloque rien car il a surtout parlé de nuit et parce que le premier vote de procédure sur Neil Gorsuch a déjà été fixé à jeudi matin, un ordre du jour irrévocable. Mais son marathon a permis de donner un coup de projecteur à sa cause. «La majorité du Sénat a décidé de voler un siège de la Cour suprême, a-t-il dénoncé. C’est une tactique de guerre partisane.» La minorité démocrate est quasi unanimement opposée à la nomination de Gorsuch, mais les républicains sont déterminés à user de «l’arme nucléaire» : passer outre la règle des 60 % des voix nécessaires et se contenter de leur majorité simple pour ouvrir la voie à la confirmation du juge. Une première.

Retrouvez cet article sur Liberation.fr

En Israël, le Parti travailliste décale l’élection de son président pour Britney Spears.
A Fuenlabrada, la fin de la police «macho, catho et blanche»
Le meilleur restau du monde est à New York
Etats-Unis Le suprémaciste blanc Steve Bannon évincé du NSC
L’Australie a annoncé la découverte dans des lamelles de parquet de 903 kilos de méthamphétamine,

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages