14 plaintes déposées après des piqûres lors du concert de "La chanson de l'année" pour TF1

Le chauffard qui a causé la mort d'Antoine Alléno mis en examen (Photo d'illustration) (Photo: AFP)
Le chauffard qui a causé la mort d'Antoine Alléno mis en examen (Photo d'illustration) (Photo: AFP)

Quatorze personnes ont déposé plainte après des piqûres suspectes lors de l'enregistrement de l'émission "La chanson de l'année", présentée par Nikos Aliagas.

FAITS DIVERS - L’enregistrement de l’émission de TF1 La Chanson de l’année, ce vendredi 3 juin à Toulon (Var), a été marqué par des accusations de piqûres suspectes sur un certain nombre de spectateurs. En tout, 14 personnes ont porté plainte, a indiqué le procureur de la République de Toulon à BFMTV.

Au cours de la soirée, quatre personnes se sont plaintes d’avoir été piquées auprès du poste de secours, selon les informations de BFMTV. Elles n’auraient toutefois pas fait de malaise.

L’une des victimes -un agent de sûreté- a été hospitalisé. Deux individus, dont un soupçonné d’avoir piqué l’agent de sûreté, ont été placés en garde à vue. “Des prélèvements sanguins et urinaires sont réalisés à visée toxicologique pour voir s’il y a des produits qui seraient en mesure d’établir l’administration de substances nuisibles”, a fait savoir le procureur et l’enquête a été confiée à la sûreté départementale du commissariat de Toulon.

Ces derniers mois en France, après que que des faits similaires ont été constatés au Royaume-Uni, une vague inexpliquée de piqûres a touché des boîtes de nuit, des bars et des festivals, avec des plaintes déposées de Lille à Béziers (Hérault) et de Lorient (Morbihan) à Strasbourg, en passant par Grenoble, Nancy, Lyon, Besançon ou Valence.

À voir également sur le HuffPost: Orelsan enflamme ce club de Tignes pour la réouverture des boîtes de nuit

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

VIDÉO - "On dansait et j’ai senti une piqûre au niveau de l’épaule": victime d’une piqûre en boîte de nuit, elle témoigne

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles