14-juillet : pourquoi les chars ne sont-ils pas de la même couleur que d’habitude ?

·1 min de lecture

Les militaires défilaient en grande pompe mercredi matin, jour de la fête nationale, sur les Champs-Elysées. Au second plan, une image inhabituelle frappe : les chars ne sont pas ornés de la traditionnelle couleur camouflage. Cette ancienne génération de blindée a laissé place à des véhicules militaires revêtus de marron foncé. Pourquoi ce changement ? Le spécialiste des questions de défense d’Europe 1 Didier François vous répond.

Un marron "terre de France" pour éviter d’être repéré

Il n’y a jamais de hasard dans l’armée. Si les chars changent de couleur, c’est pour une bonne raison. Depuis 1991, les véhicules blindés de l’armée française étaient peints dans une couleur nommée camouflage. Un peu de vert, de noir et de marron : un combo aux allures très guerrières.

>> À LIRE AUSSIL'armée, première recruteuse de France

Récemment, des études sur la visibilité des engins ont été menées par l’armée de terre. Ce marron terne baptisé "terre de France", nouvelle teinte des blindés, est une astuce pour être moins identifiable. Il faut 16% de temps en plus pour le détecter à l'œil nu. Et c’est encore plus difficile de le repérer pour les appareils à infrarouge, les jumelles vision nocturne ou bien les caméras thermiques. Un avantage non négligeable dans les champs de bataille moderne où les combats se font souvent à distance.

Et le coup de jeune des véhicules de l’armée ne s’arrête pas là. Les équipes techniques travaillent sur des nouvelles petites taches, de couleurs différe...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles