14-Juillet: Lecornu attaque la Nupes qui "voulait se débarrasser de la dissuasion nucléaire"

Sébastien Lecornu le 14 juillet 2022 - BFMTV
Sébastien Lecornu le 14 juillet 2022 - BFMTV

Faire passer son message. Pour sa toute première interview télévisée depuis sa nomination, Sébastien Lecornu, ministre des Armées, cible l'union de la gauche à la fin du défilé du 14 juillet.

"Est-ce que nos citoyens avaient bien conscience que la Nupes voulait se débarrasser de la dissuasion militaire? Je n'en suis pas sûr", a lancé au micro de BFMTV le locataire de l'Hôtel de Brienne ce mercredi après-midi.

"Quand on entend que la "police tue', on ne comprend pas bien"

La France insoumise avait proposé pendant la campagne "d’ouvrir une discussion sur la dissuasion nucléaire". "La dissuasion spatiale aurait l’avantage d’être beaucoup moins meurtrière et irréversible. Elle pourrait alors contribuer à diminuer le risque à terre", avait d'ailleurs avancé Jean-Luc Mélenchon sur son blog en janvier dernier.

"Il y a un patriotisme fort dans ce pays (...) Quand on entend que 'la police tue' au Parlement, on ne comprend pas bien", a encore avancé Sébastien Lecornu sur notre antenne.

Le ministre fait référence aux propos de l'ancien candidat à la présidentielle qui avait utilisé cette expression après le décès d'une passagère début juin à Paris, visée par des tirs de policiers. Ces derniers expliquaient que le véhicule aurait refusé d'obtempérer à un contrôle.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles