14-Juillet : 282 interpellations dans toute la France, la majorité à Paris

franceinfo
Des échauffourées ont opposé des "gilets jaunes" mais aussi des supporters de l'équipe algérienne de football aux forces de l'ordre.

282 interpellations ont eu lieu dans la journée de dimanche 14 juillet dans toute la France, en majorité à Paris et 249 personnes placées en garde à vue, selon le ministère de l'Intérieur. Ces interpellations ont eu lieu dans un contexte particulier : fête nationale, manifestations de "gilets jaunes" lors du défilé militaire à Paris et qualification de l'Algérie pour la finale de la Coupe d'Afrique des Nations, fêtée par ses supporters dans plusieurs villes de France. Une victoire en demi-finale 2 buts à 1 face au Nigéria, marquée par quelques heurts principalement à Paris, Marseille et Lyon.

Des interpellations aussi à Lyon et Marseille

180 personnes ont été interpellées à Paris, essentiellement à la suite des débordements liés à la victoire algérienne. Les échauffourées se sont concentrées dans le secteur des Champs-Élysées avec des trottinettes et poubelles brûlées et des bouteilles lancées sur les forces de l'ordre. Les CRS et les gendarmes mobiles ont dispersé la foule en faisant usage de gaz lacrymogènes.

Dans le Rhône, il y a eu 150 interventions : des face-à-face entre jeunes et policiers et des voitures incendiées à Lyon et dans les villes voisines de Vaulx-en-Velin, Vénissieux, Bron et Villeurbanne.

A Marseille, les échauffourées se sont concentrées autour de la porte d'Aix et du côté de Belsunce où beaucoup d'abris-bus ont été brisés. Les CRS (...)

Lire la suite sur Franceinfo

Cette vidéo peut également vous intéresser :