13-Novembre : se recueillir pour ne pas oublier

Mercredi 13 novembre, les rescapés et familles de victimes des attentats du 13 novembre 2015 se sont réunis en silence, serrés les uns contre les autres, comme pour mieux affronter la douleur. Quatre ans après les attaques qui ont fait 130 victimes, certains sont venus déposer quelques mots sur un olivier, comme une promesse de ne jamais oublier. "C'est très important d'être là chaque année, c'est le moment où l'on se retrouve", explique Franck Coste, un rescapé du Bataclan. Jesse Hughes venu se recueillir Pour lui, c'est la "journée des calins". "On ne fait que ça, et ça fait du bien", ajoute Franck Coste. Au milieu de la foule, dissimulé derrière ses lunettes noires, Jesse Hughes, le chanteur du groupe qui se produisait au Bataclan le 13 novembre 2015, est présent. Il est venu spécialement des États-Unis pour saluer les personnes qu'il considère désormais comme des membres de sa famille. "On est liés par le sang, avec les familles des victimes. J'ai rencontré les personnes les plus extraordinaires de toute ma vie", affirme-t-il.