13-Novembre : le témoignage d’une rescapée des attentats de Paris

Le 13 novembre 2015, la France était touchée par plusieurs attaques terroristes simultanées. Parmi elles, celle de la terrasse du bar La Belle Équipe, située dans le 10e arrondissement de Paris. Mirian Sacramento, rescapée du drame, témoigne, une rose à la main. "Je crois que les gens autour ne comprennent pas tout ça, car je vois que la vie continue pour tout le monde, mais pour nous ce jour-là, elle s’est presque arrêtée", lâche-t-elle, accompagnée de sa fille. 130 morts et plus de 350 blessés Devant le Bataclan, une cérémonie a également eu lieu afin de rendre hommage aux 90 personnes qui y ont perdu la vie. Christophe Castaner, Nicole Belloubet et Anne Hidalgo étaient présents pour déposer une gerbe de fleurs devant la plaque commémorative. Les noms des victimes ont ensuite été énoncés. Une autre commémoration s’est déroulée à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis), à l'endroit où la première victime est tombée, aux abords du Stade de France, peu après 21h20, à la suite de l’explosion d’un kamikaze. Les attaques ciblées en différents lieux le 13 novembre 2015 avaient fait 130 morts et plus de 350 blessés.