13-Novembre : l’émotion et l'hommage des Bleus samedi au Parc des Princes

·2 min de lecture

L’équipe de France qui jouait samedi soir au Parc des Princes a rendu un émouvant hommage aux victimes du 13-Novembre.

Le 13 novembre 2015, la France plongeait dans l’horreur. Ce soir-là, 131 personnes étaient tuées par les terroristes, en terrasses de cafés, au Bataclan et devant le Stade de France. Au moment où les premières détonations ont retenti en Seine-Saint-Denis, l’équipe de France jouait un match contre l’Allemagne. Un moment tragique qui a marqué à jamais les Bleus et leur public, alors que les kamikazes avaient prévu de se faire exploser dans l’enceinte du stade. Samedi soir, au Parc des Princes, l’équipe de France, dont l’histoire est à jamais liée à cette tragédie, a rendu un touchant hommage aux victimes des attentats.

Une marseillaise particulièrement émouvante a débuté, d’abord au son de l’orchestre. Mais la musique s’est ensuite arrêtée, laissant aux joueurs et au public le soin de la poursuivre, a cappella.

«C'était touchant. Pendant la Marseillaise on était à deux doigts de craquer, mais on a tenu bon», a déclaré dimanche matin Antoine Griezmann dans «Téléfoot». Ce dernier, qui a marqué un but sur penalty lors de la victoire 8-0 contre le Kazakhstan, portait sous son maillot un message adressé aux disparus, affichant la date des attaques et un cœur. Le champion du monde a été particulièrement affecté par le 13-Novembre. Alors qu’il jouait au Stade de France ce soir-là, sa sœur, elle, se trouvait au Bataclan. «Je savais que ma sœur était à un concert donc j’ai demandé à ma mère quel concert c’était. Elle m’a dit que ça ne devait pas être là-bas parce qu’elle n’aime pas ce genre de musique… Alors je suis allée voir sur Internet pour voir quel genre de musique c’était. Et là j’ai été certain qu’en(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles