13-Novembre : l’émotion et le silence aux abords du Bataclan

Mercredi 13 novembre, la France honore la mémoire des victimes des attentats de Paris de 2015. Le Bataclan a été le lieu le plus durement frappé pendant ces attaques simultanées visant plusieurs endroits de la capitale. Un hommage a été rendu devant la salle de spectacles aux 90 victimes qui y ont perdu la vie. "Ce qui est très impressionnant, c’est le silence qui envahi ce boulevard parisien, d’habitude si fréquenté. Il y a eu des larmes, parfois celles des officiels", révèle Emmanuelle Lagarde, journaliste présente sur place. Une commémoration "nécessaire" pour des proches des victimes L’émotion était palpable au moment où les noms des victimes ont été prononcés, notamment du côté de leurs proches. La sœur de l’un des spectateurs décédés le soir du 13 novembre était présente. "Elle m’expliquait combien c’était nécessaire pour elle de venir assister à cette cérémonie chaque année", ajoute la journaliste, qui précise que tous les proches des victimes n’ont pas cette attitude. Pour certains, le souvenir des attentats reste bien trop douloureux.