1,3 milliard de personnes de moins de 35 ans risquent de devenir sourdes, voici pourquoi

Larry Williams via Getty Images

La prudence est de mise. Plus d’un milliard de jeunes pourraient devenir sourds en raison des salles de concert ultra bruyantes et de l'utilisation généralisée des écouteurs, selon une nouvelle étude scientifique.

Il est souvent agréable d’être dans sa bulle, musique à fond dans les oreilles. Mais attention à ce passe-temps car il pourrait bien être néfaste à votre santé. À en croire les conclusions d’une nouvelle étude scientifique, publiée dans BMJ Global Health et relayée par le Daily mail, plus d’un milliard de jeunes pourraient devenir sourds en raison des salles de concert ultra bruyantes et de l'utilisation généralisée des écouteurs.

Pour parvenir à ce constat des plus alarmants, les chercheurs ont examiné plus de 30 études menées dans 20 pays différents. Au total, les données de près de 20 000 personnes âgées de 12 à 34 ans ont été passées au peigne fin. Après analyses, ils se sont aperçus qu’une majorité d’entre eux écoutaient de la musique trop forte ou se rendaient à des événements où le niveau sonore atteignait des seuils dangereux. Selon eux, entre 670 millions et 1,35 milliard d'adolescents et de jeunes adultes pourraient donc potentiellement être à risque de perte auditive.

Ils tirent la sonnette d’alarme

Face à ce phénomène, la sonnette d’alarme a été tirée. "Il est urgent que les gouvernements, l'industrie et la société civile accordent la priorité à la prévention mondiale de la perte auditive en promouvant des pratiques d'écoute sûres", ont prévenu les chercheurs de l’étude.

Pour rappel, un volume inférieur à 80 décibels est considéré comme sûr pour les adultes. Lorsqu’il est supérieur à 85 décibels, il est susceptible de causer des dommages auditifs. "L’ouïe est précieuse. Une déficience auditive non soignée peut avoir des effets dévastateurs sur l’aptitude des personnes à communiquer, à s’instruire et à gagner leur vie. Elle peut aussi avoir des répercussions sur la santé mentale et sur la capacité à entretenir des relations", a déclaré de son côté le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, directeur général de l’OMS.

Pour une écoute sans risque et éviter tout problème de surdité, l’organisation recommande donc de ne pas augmenter trop le volume, d’utiliser des écouteurs à réduction de bruit bien ajustés, de protéger ses oreilles avec des bouchons dans les endroits trop bruyants, de rester toujours à distance des sources de son, de limiter le temps consacré à des activités bruyantes, de contrôler les niveaux sonores et surtout d’être attentif aux signes avant-coureurs d’une perte auditive.

VIDÉO - Hoshi, son combat contre la surdité : "Il y a un peu une urgence…"