13 ans après le crash de 2009, le procès de la Yemenia Airways s'ouvre à Paris

© IBRAHIM YOUSSOUF / AFP

13 ans après le crash d'un avion dans l'océan indien qui avait fait 152 morts en 2009, le procès de la Yemenia Airways se tiendra du 9 mai au 2 juin à Paris. Des dizaines de proches des victimes sont attendus devant le tribunal correctionnel de la capitale et aussi à Marseille, où une partie du procès est retransmis pour les nombreux qui résident dans la région.

Le procès pour homicides et blessures involontaires de la compagnie Yemenia s'ouvre lundi à Paris, près de 13 ans après le crash d'un avion au large des Comores qui avait tué, en 2009, 152 personnes et laissé une unique rescapée âgée de 12 ans. Des dizaines de proches des victimes sont attendus à 13h30 devant le tribunal correctionnel de la capitale et aussi à Marseille, où une partie du procès est retransmis pour ceux, nombreux, qui résident dans la région.

"Ça me hantera toujours jusqu'à la fin de ma vie"

Sur le mur du salon, une photo pour ne jamais oublier le sourire éclatant de Youssouf, un adolescent de 17 ans. "Tout allait bien, il partait en vacances pour un mois. Ça me hantera toujours jusqu'à la fin de ma vie", raconte Marie Omar au micro d'Europe 1. Le 30 juin 2009, elle a perdu son petit frère mais également sa mère, Saliha, tous les deux se trouvaient au bord du vol de la Yemenia.

>> Retrouvez Europe Matin en replay et en podcast ici

"Je m'en souviens parce que c'est moi qui les ai ramenés à l'aéroport. Mon frère était content d'aller en vacances. On parlait de l'après, mon frère devait passer son permis, il aurait eu 18 ans en décembre de la même année", poursuit Marie Omar

"Ils disaient que c'était le crash des pauvres"

Après s'être lancé à corps perdu dans l'aide aux autres familles des victimes au sein d'une association, ce procès est pour elle l'instant de vérité qu'elle n'attendait plus. "Vous vous rendez compte, c'était en 2009. On est en 2022. Il y...

Lire la suite sur Europe1

VIDÉO - Un passager arrêté après avoir ouvert l'issue de secours d'un avion à Chicago

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles