126 morts dans un convoi humanitaire : une image au cœur du carnage syrien

Libération.fr
Le photographe Abd Alkader Habak sur les lieux de l’attentat, samedi.

Après l’explosion d’un véhicule piégé samedi à Rachidine, dans la banlieue d’Alep, une nouvelle photo illustre l’horreur du conflit.

«Mon collègue Abd Alkader Habak laisse couler des larmes d’impuissance et de souffrance pour les victimes de l’attentat terroriste à la bombe», poste sur Twitter le journaliste syrien Ahmad Primo, samedi soir. Avec ce message, un cliché où un homme, appareil photo à la main, est agenouillé, en pleurs. A quelques mètres de lui, un enfant mort. Ou grièvement blessé. Le photographe Abd Alkader Habak est alors sur le lieu de l’attentat où plus de 126 personnes, dont 68 enfants, ont péri à Rachidine, dans la banlieue d’Alep, en Syrie. En quelques minutes, cette image, souvent recadrée pour dissimuler le corps de l’enfant, est partagée des milliers de fois sur les réseaux sociaux. Une autre le montre courant, un autre enfant dans les bras, son appareil photo toujours à la main. On l’appelle «le héros».

«Le vidéaste syrien Abd Alkader Habak, qui était à Khan Sheikhoun la semaine dernière, sur les lieux du massacre. Terrifiant.» — Omar Ghabra (@omarghabra) 

Syrian videographer @AbdHabak, who was reporting from Khan Sheikhoun last week, at the scene of today's massacre. Haunting. pic.twitter.com/qfu90zgkoX

— Omar Ghabra (@omarghabra) 16 avril 2017

«J’ai regardé son visage et vu qu’il respirait»

Quelques heures plus tôt, une colonne de plus de 70 bus stationnait depuis plusieurs heures à un poste de contrôle gouvernemental à Rachidine. Plus de 5  000 personnes attendent d’être transférées des territoires rebelles vers ceux tenus par le régime syrien, près d’Alep. Elles fuient les villes assiégées de Foua et Kafraya, dans la province d’Idlib. Pour mener à bien ce transfert, plusieurs centaines de combattants rebelles et des humanitaires les escortent. C’est au milieu de cette foule qu’à 15 h 30 (heure locale) une bombe dissimulée dans une voiture explose, embrasant plusieurs bus avec leurs passagers.

A lire aussi: «Un gaz neurotoxique a été (...)

Lire la suite sur Liberation.fr

1917-2017, un voyage avec Lénine dans le train de la révolution russe
Venezuela : l’armée déployée avant une manifestation de l’opposition
Référendum en Turquie, élection présidentielle : le point sur l'actu du week-end
Erdogan parade à Ankara après sa victoire contestée au référendum
Irak: la bataille de Mossoul a fait près de 500.000 déplacés

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages