122 féminicides recensés par le ministère de l'Intérieur en 2021, en hausse 20% par rapport à 2020

Ca signifie un décès tous les deux jours et demi des féminicides qui ont augmenté de 20% par rapport à l'année précédente. Selon cette étude, une femme victime sur trois (32%) avait déjà subi des violences antérieures et 64% de celles-ci l'avaient signalé aux forces de l'ordre.