Les 12 coups de midi : Zette fait un lapsus coquin, Jean-Luc Reichmann la taquine

·1 min de lecture

Ce vendredi 30 octobre, les choses ont dérapé dans Les 12 coups de midi. La faute à une question coquine qui a conduit Zette, la fameuse voix off de l’émission, à sortir un lapsus quelque peu gênant. À l'affût, Jean-Luc Reichmann n’a pas manqué de saisir l’occasion pour enfoncer un peu plus son amie. Tout est parti d’une affirmation concernant l’activité sexuelle en apesanteur : « Selon une étude de la NASA, faire l’amour en apesanteur augmenterait les performances sexuelles masculines ». C’est Inès, candidate du jour, qui a dû choisir entre « vrai » ou « faux ». La jeune femme s’est décidée pour le second choix, au contraire de ses adversaires, qui pensaient tous pouvoir « planer comme au septième ciel ». Un avis aussi partagé par Léo, actuel maître de midi, qui y est allé de son petit commentaire : « C’est pas de bol, j’ai jamais fait l’amour en apesanteur, voilà, mais j’aurais bien dit vrai aussi ». Ils avaient tous tort et c’est bien Inès qui avait raison de ne pas croire à cette fausse affirmation.

Et l’explication, comme d’habitude, a été donnée par Zette : « Et bien en fait en apesanteur, c’est tout le contraire. La circulation sanguine est moins bonne. Il est donc plus difficile d’afficher une réelle érection en gravité zéro ». Pour apporter un peu de piment à sa prise de parole, la voix off du jeu de TF1 a cru bon d’ajouter une petite anecdote. Et c’est là qu’elle a malencontreusement fauté : « Et pourtant ça n'a pas refroidi le futur premier touriste de l’espace, c’est (...)

Lire la suite sur le site de Voici

Apolline de Malherbe échange avec un homme fiché S en direct sur RMC
VIDEO TPMP : Benjamin Castaldi dévoile la technique de sa compagne Aurore Aleman pour éviter les crises de jalousie
VIDEO Gérard Jugnot : ses tendres confidences sur la troupe du Splendid
VIDEO Eddy Mitchell : son étonnante anecdote sur Johnny et une guitare hors de prix
VIDEO TPMP : Philippe Etchebest pousse un gros coup de gueule contre le reconfinement