Les 12 coups de midi : Jean-Luc Reichmann défend Léo et pousse un énorme coup de gueule contre ses détracteurs

·1 min de lecture

Jean-Luc Reichmann en a assez que son actuel champion, le jeune Léo, soit la cible d’attaques malveillantes sur les réseaux sociaux. L’animateur a donc décidé de prendre son courage à deux mains et de dire ce qu’il pensait aux téléspectateurs. Une prise de parole nécéssaire qui est survenue ce jeudi 12 novembre sur le plateau des 12 coups de midi. Comme Denis Brogniart qui sort parfois de son silence pour soutenir un aventurier de Koh-Lanta harcelé sur la Toile, le présentateur du jeu de midi sur TF1 s’est rangé derrière l’actuel Maître de midi. Ce dernier divise fortement la Toile en raison de son comportement jugé hautain par certains. Sur les réseaux sociaux, les haters se déchaînent régulièrement contre Léo de Saint-Lô.

À ceux qui pensent que le jeune homme 20 ans ne mérite pas sa place sur le plateau des 12 coups de midi, le gardien du temple a répondu avec un sourire qui ne masquait pas entièrement son agacement : « Je dois vous avouer Léo que ce n’est pas facile d’être Maître de midi et je le sais parce qu’on est critiqué. Et tous les Maîtres de midi ont été critiqués. Je le dis bien, Eric, avant vous il y avait Caroline. Et ceux qui ne vous aiment pas et qui vous critiquent, je les invite avec grand plaisir à participer à notre émission. Vous êtes les bienvenus et vous allez voir que ce n’est pas si facile. Donc voilà je me permet de vous applaudir Léo, merci à vous encore d’être là ».

Ce message destiné aux internautes peu scrupuleux, Jean-Luc Reichmann l’a aussi partagé (...)

Lire la suite sur le site de Voici

VIDEO Incroyables transformations : un homme se fait tatouer pour faire plaisir à sa femme et c'est très douloureux
Balthazar : qui est Phylipa Phoenix, l’interprète de Fatim Saghi dans la série ?
Marlène Schiappa : sa fille future Miss France ? Les confidences de la ministre
PHOTO Nabilla est tata : découvrez le prénom et les premiers clichés de son neveu
Hélène de Fougerolles (Balthazar) : pourquoi elle ne supporte vraiment pas Tomer Sisley