Les 12 coups de midi : Eric a découvert sa première Étoile mystérieuse !

Cela faisait un peu moins d'un mois qu'une nouvelle Étoile mystérieuse était en jeu dans Les 12 Coups de midi, le célèbre jeu de midi de TF1 animé par Jean-Luc Reichmman ! "Il a trouvé ! C'est merveilleux. Il n'en revient pas ! il est très logique dans sa tête le Breton", a déclaré l'animateur, fier d'Eric, après la révélation de l'Etoile ! Le candidat, originaire du Finistère, est maître de Midi depuis 14 émissions maintenant. C'est sa première étoile. Et il a trouvé la personnalité qui se cachait derrière le mur alors qu'il restait encore quatre cases !

Une célèbre actrice !

Alors, qui se cachait derrière l'étoile ? La comédienne américaine Sharon Stone ! Zette est revenue sur les nombreux indices dans l'image : le saut à glace rappelait le pic à glace du film culte, Basic Instinct, les drapeaux tibétains faisaient référence à sa conversion au boutisme tibétain en 2008 et elle défend la cause du Tibet depuis des années, le trèfle à quatre feuilles était en lien avec ses origines irlandaises. Il y avait aussi le lapin car l'actrice a fait la couverture du magazine Playboy en 1990, la couronne signifiait sa participation à de nombreux concours de beauté (elle a d'ailleurs été Miss Pennsylvanie), la statue de justice et la bibliothèque de New York étaient représentées car elle a fait des études de droit pour devenir avocate. En découvrant cette Etoile mystérieuse, Eric remporte une somptueuse vitrine d'une valeur de 37 111 euros et voit sa cagnotte grimper. Et oui, a déjà remporté

Retrouvez cet article sur Télé 2 semaines

Justin Timberlake a-t-il trompé Jessica Biel ? Il présente ses excuses publiques (PHOTO)
Yoann FreeJay, le gagnant de la saison 2 de The Voice, chante maintenant dans le métro (VIDEO)
Jean-Luc Reichmann revient sur son amitié pour Zette, la voix des 12 Coups de midi : "On est très proches"
Kylian Mbappé hilarant : joue-la comme OSS 117 ! (PHOTO)
Virginie Efira raconte sa gêne avant de tourner une scène de sexe avec Niels Schneider : "Il a fallu que je picole !"