Les 12 Coups de midi : ce candidat aurait peut-être mieux fait de ne pas blaguer sur sa prétendue relation amicale avec une star…

·1 min de lecture

Les 12 Coups de midi réservent encore et toujours des surprises à leurs téléspectateurs. Hier, lundi 2 novembre 2020, le rendez-vous quotidien de TF1 n'a pas fait l'impasse sur l'anniversaire de son animateur fétiche : Jean-Luc Reichmann célébrait, en effet, son soixantième anniversaire ! Et pour l'occasion, de nombreuses surprises lui avaient été réservées. Aujourd'hui, une nouvelle fois, la production a tenu à marquer le coup, en réservant un autre événement aux aficionados du jeu, mais aussi et surtout à ses candidats. L'un d'entre eux, d'ailleurs, ne doit toujours pas en revenir…

Si Léo, l'actuel grand Maître de midi, a une nouvelle fois remporté l'émission (celui qui est désormais le 14e plus grand Maître de midi de l'histoire du jeu participera demain à sa 66e émission), il a retrouvé sur son parcours Romain. Un concurrent - DJ spécialiste des années 90 - qui n'avait pas sa langue dans sa poche. Lors du Coup par coup, l'une des phases de jeu, Jean-Luc Reichmann demandait à ses participants de cibler des chansons que l'on doit à un artiste belge, parmi plusieurs propositions. Alors que tous évoquent la chanson Ça plane pour moi, l'animateur demande à Romain s'il connaît Plastic Bertrand, son interprète. "On s'appelle tous les jours !", lui répond alors le candidat avec facétie. "Attention, s'il y a mytho, je vérifie", le prévient alors Jean-Luc Reichmann.

Il n'en fallait pas plus pour que Jean-Luc Reichmann appelle Plastic Bertrand sur le plateau des 12 Coups de midi. Le chanteur (...)

Lire la suite sur le site de Télé 2 semaines

Florent Pagny : sa rencontre avec Emmanuel Macron... au sujet de ses impôts !
Inès Loucif (Koh-Lanta) : "En termes de caractère, avec Lola, je trouve qu’on n’a rien à voir..."
Quotidien boostée par la présidentielle américaine : l'émission de Yann Barthès bat son record de saison
Pascal Praud regrette qu’Olivier Véran ne veuille pas venir dans L'Heure des pros : "Venez, on va discuter" (VIDEO)
Benjamin Biolay dézingue Michel Polnareff : "Au lieu de c**** sur les chansons de Pascal Obispo, il aurait dû essayer d'en faire une de bien avec lui"