Les 12 Coups de midi : Bruno passe la barre symbolique de la 100ème victoire

·1 min de lecture

Ça y est ! Ce jeudi 29 avril, Bruno a remporté sa 100ème victoire aux 12 Coups de midi. Un bel exploit pour le candidat de Jean-Luc Reichmann qui est désormais à la tête d'une très belle cagnotte de 423 254 euros. Pourtant le champion, qui a été licencié en plein tournage du programme, ne pensait pas aller aussi loin. "Je ne me suis jamais mis la pression pour arriver à la 100ème", a-t-il confié à Télé-Loisirs. Beaucoup de candidats n'ont d'ailleurs pas réussi à passer cette étape symbolique. Une véritable malédiction qui a notamment touché Véronique, dit Tata Véro, qui n'avait pas réussi à aller au-delà de 99 victoires. "Je ne suis pas superstitieux, a-t-il assuré. Je ne sais pas si ces candidats s’étaient mis la pression. On voit que certains ont perdu à des moments symboliques. J’enchaîne les émissions sans me mettre de compte à rebours sur ces moments-là".

En arrivant sur le plateau des 12 Coups de midi pour sa 100ème participation, le maître de midi est d'ailleurs arrivé plus que détendu face à Jean-Luc Reichmann. "Ça fait bizarre, j'ai l'impression que ma première n'était pas si longtemps et ça fait plus de trois mois ! C'est incroyable ! Quand je vois qu'Eric était à presque 200 participations, je me dis que j'en suis même pas à la moitié de ce qu'il a fait. C'était une grosse machine", a-t-il confié, en évoquant le plus grand maître de midi.

Le chemin est encore long, surtout que Bruno a avoué avoir "des petits coups de mous". "Je vais essayer de continuer le plus possible", (...)

Lire la suite sur le site de Voici

VIDEO Christian Quesada “volatilisé” : cette piste concernant la venue de la police à son domicile
VIDEO Mélanie Page : cette demande faite à ses enfants pour lutter contre la maltraitance
VIDEO Les Z’amours : l’improbable danse de mariage d’un couple surprend Bruno Guillon
Le Labyrinthe, le remède mortel : ces détails qui ont troublé les téléspectateurs
VIDEO Harcèlement dans les Anges : Sarah Fraisou sort du silence et dément les accusations de prostitution