12 coups de midi : un ancien candidat condamné à de la prison ferme pour la deuxième fois !

·1 min de lecture

C'est une nouvelle affaire compliquée pour Les 12 coups de midi, que rapportent nos confrères du Progrès. Un ancien candidat de l'émission vient d'écoper d'une deuxième peine de prison ferme. C'est en 2017 que les inconditionnels du jeu animé par Jean-Luc Reichmann ont découvert Anthony Lolli, inconditionnel du programme dont il ne ratait aucun épisode. Deux ans plus tard, ce dernier était jugé car il était soupçonné d'avoir causé un incendie criminel au Grand café du théâtre de Lons-le-Saunier, en 2015, alors qu'il y travaillait en tant que serveur. Reconnu coupable, il aurait été soumis à une expertise psychiatrique où les experts auraient pointé du doigt une "fascination pour le feu".

Cette fois, c'est une toute autre affaire pour laquelle le jeune homme de 27 ans a été jugé. Toujours selon nos confrères du Progrès, Anthony Lolli a été jugé depuis sa cellule en visioconférence pour vol de coordonnées de carte bleue, pour des faits qui remontent à 2018. À cette époque, ce dernier travaillait en tant qu'intérimaire dans un espace de loisirs, toujours à Lons-le-Saunier. C'est alors qu'il a récupéré les coordonnées bancaires de l'un de ses collègues, comme il l'a reconnu à l'audience. Nos confrères du Progrès dévoilent ce qu'a dit Anthony Lolli : "J'ai noté les coordonnées pour pouvoir m'aider financièrement", arguant qu'il avait des problèmes de ce côté-là, à ce moment-là. Dans un premier temps, il aurait utilisé l'argent volé afin de se payer un abonnement Free et du matériel (...)

Lire la suite sur le site de Télé-Loisirs

Anthony Colette (Danse avec les stars) : le danseur prend une décision radicale qui risque de décevoir les fans de l'émission de TF1 !
Conférence de presse de Jean Castex : TF1 et France 2 en édition spéciale à 18h
Miss France 2021 : Laura Cornillot, Miss Nord-Pas-de-Calais 2020, apporte son soutien à Sylvie Tellier
Philippe Etchebest en colère et dépité par l'annonce du reconfinement : "C'est une injustice totale, un coup de grâce, une mise à mort" de la restauration
Jean Castex s'emporte à l'Assemblée nationale : "Si nous avons raté le déconfinement en France, il a été raté partout" (VIDEO)