12 astuces pour éviter la crise de foie

·1 min de lecture

4 astuces à table pour une digestion en douceur

1. Pas d'alcool le ventre vide

Une ancienne idée reçue recommande d'avaler une cuillerée d'huile d'olive ou de gober un œuf cru afin de tapisser la paroi de l'estomac avant d'absorber de l'alcool. Cette théorie n'a jamais été démontrée. En revanche, on sait que la présence de nourriture dans l'estomac - que ce soit de l'huile ou tout autre aliment - permet de ralentir l'évacuation gastrique et donc le passage de l'alcool dans le sang. Il met deux fois plus longtemps à atteindre les vaisseaux sanguins (environ 1 heure) ; le pic d'alcoolémie est donc plus tardif, mais aussi moins élevé, ce qui en limite les effets. Si ne pas commencer la fête le ventre vide est une bonne idée, inutile de s'infliger la « punition » de l'huile d'olive. Quelques fruits ou une soupe de légumes sont d'aussi efficaces garde-fous.

2. Boire beaucoup d'eau

C'est bien connu, l'alcool donne soif, et pas seulement aux alcooliques, mais parce qu'il déshydrate. Boire beaucoup d'eau avant d'en consommer, pendant et après, va limiter cette déshydratation et accroître légèrement l'élimination de l'alcoolémie par les reins, ce qui permet d'atténuer les effets secondaires. Sans compter qu'alterner avec de l'eau durant le repas amène à étaler les prises d'alcool, ce qui réduit le risque d'ivresse. Pour contrer l'acidité déclenchée par l'alcool, on recommande notamment des eaux bicarbonatées, type St-Yorre.

3. Terminer le festin par une (...)

Lire la suite sur Topsante.com

9 infos insolites sur la fatigue
Médicaments, vaccins : comment signaler les effets secondaires ?
Vaccin Covid-19 : pour qui ? Comment ?
Mutation Covid-19 : ce que l'on sait
Pourquoi le risque de crise cardiaque augmente-t-il les soirs de réveillon ?