12 ans après, la disparition du petit Kyron, aux Etats-Unis, reste un mystère

National Center for Missing & Exploited Children

Douze ans après sa disparition, Kyron Horman, âgé de 7 ans, reste toujours introuvable aux Etats-Unis. Pour tenter d’en savoir plus sur cette affaire, un portrait réalisé sur ordinateur a été diffusé.

Le 4 juin 2010, le petit Kyron Horman a mystérieusement disparu. L’enfant de 7 ans a été vu vivant pour la dernière fois dans son école primaire de l’Oregon, aux Etats-Unis. Ce matin-là, il avait participé à un projet scientifique dans l’établissement scolaire, auquel sa belle-mère avait assisté. «Je l’ai vu aller dans sa classe, la dernière vision de lui c’est l’arrière de sa tête, à la porte», a-t-elle déclaré en 2016 à «People ». «C’est ce à quoi je pense quand je m’assois et que je pense à lui, voilà ma dernière pensée».

L’après-midi, il était censé rentrer chez lui, comme tous les jours, en bus scolaire. Mais il n’est jamais arrivé. Sa belle-mère a appelé l’école, qui lui a annoncé qu’il n’était plus là. L’enquête a un temps concentré son attention sur Terri Horman, qui n’a cependant jamais été officiellement considérée comme suspecte. Pour tenter d’en savoir plus sur cette mystérieuse affaire, un portrait réalisé sur ordinateur vient d’être dévoilé au public. Il a été réalisé par le National Center for Missing & Exploited Children, qui explique sur Facebook : «Les artistes médico-légaux du NCMEC ont publié une nouvelle image de ce à quoi Kyron Horman ressemblerait aujourd'hui à 19 ans. Il n'avait que 7 ans lorsqu'il a disparu il y a 12 ans de Portland, Oregon, le 4 juin 2010». «La police espère que cette toute nouvelle image permettra de le ramener à la maison».

Desiree Young, la mère biologique du petit garçon, a déclaré la semaine dernière qu’elle n’arrêterait jamais de chercher son fils, demandant à ce qu’une équipe spéciale soit dédiée à cette affaire. «Je veux qu’ils fassent de Kyron leur priorité à nouveau», a-t-elle réclamé auprès de Fox26 . Dans un communiqué, le shérif a affirmé que l’enquête était(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles