"1144 livres" : une méditation originale et passionnée sur la lecture

Jean-Laurent Poli pour Culture-Tops.
"1144 livres" : une méditation originale et passionnée sur la lecture

LIVRE

1144 livres 

de Jean Berthier

Ed. Robert Laffont 

Collection Le Passe-Muraille 

 166p.

RECOMMANDATION    

EXCELLENT

THEME

Le narrateur de « 1144 livres » est né sous X. Un jour, il reçoit un courrier de notaire lui indiquant que sa mère biologique, qu’il n’a jamais connue,  lui a fait un don avant de mourir. Ce don, c’est une bibliothèque de quelque 1144 livres, emballés dans des cartons que l’héritier s’il l’accepte, pourra récupérer dans l’hôtel d’une petite ville de province. 

POINTS FORTS

-         Un des points forts du roman de Jean Berthier est la quasi indifférence du narrateur à l’irruption dans sa vie de cette mère qui se fait connaître post mortem. Aucune sensiblerie. Aucune affectation. Au début du livre, le personnage qui a été adopté par une famille  aimante qui lui a permis de faire des études de bibliothécaire, de devenir  père à son tour, hésite même à aller récupérer ce cadeau d’un passé qu’il juge révolu. 

      Est-ce par  curiosité, par amour des livres, qu’il se décide? En tous cas  il ne manifeste rien de cette quête obstinée d’enfants nés sous X, indéfiniment en orbite tant qu’ils n’ont pas obtenu des renseignements sur le mystère torturant de leur naissance. Le narrateur de 1144 livres  lui est un intellectuel , un philosophe amoureux des livres et qui a pour eux  sacrifié bien des loisirs, bien sacrifié de la « vraie vie ». Il sait ce que lire veut dire. Quand il se décide à ouvrir les cartons d’ouvrages de la bibliothèque maternelle commence alors, par livres interposés, un étrange huis-clos avec un fantôme…

-        Dans la chambre glacée de l’hôtel où Maître Noblecourt le notaire a fait déposer les livres, (...)lire la suite sur Atlantico



En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages