11 novembre : Men of honor, voyage au bout de l'enfer de la Grande Guerre

Jamet, Constance
/ Swift

CRITIQUE - Sorti en DVD fin octobre et diffusé dimanche sur Canal +, ce film britannique, inédit en salle, avec Sam Claflin et Paul Bettany, est l'adaptation d'un classique de la littérature anglaise. Un huis clos poignant dans une tranchée du Nord de la France au printemps 1918 et un vibrant réquisitoire contre la folie des hommes.

Ceux de 14 de Maurice Genevoix, À l'Ouest, rien de nouveau d'Erich Maria Remarque… À chaque pays ayant combattu dans la Grande Guerre, son classique pour dénoncer le sacrifice d'une génération et la boucherie humaine. Au Royaume-Uni, cet ouvrage de référence s'appelle Journey's End. Montée en 1928 par le dramaturge R. C. Sherriff, cette pièce, qu'il a ensuite transposée en roman, s'inspire de ses expériences sur le front. Le texte maintes fois repris sur les planches a fait l'objet d'adaptations sur petit et grand écran. La dernière en date est Men of Honor par Saul Dibb, réalisateur de Suite française et de La Duchesse. Le film qui n'est pas sorti en salle en France, est à découvrir en DVD et en VOD. Il est également diffusé dimanche soir sur Canal + pour célébrer l'armistice du 11 novembre.

» LIRE AUSSI - 11 novembre: le Bleuet, cette fleur symbole, qui poussait sur les champs de bataille

Saul Dibb avait montré Men of Honor à quelques festivals en 2017 mais a tenu à une sortie en 1918 pour coïncider avec le centenaire de la fin des hostilités. Pour donner corps à ce récit choral qu'il a voulu le plus fidèle possible à la prose de R.C. Sherriff, le cinéaste a mobilisé devant sa caméra la fine fleur du septième art britannique, généralement cantonnée aux seconds rôles: Sam Claflin (Hunger Games), Paul Bettany (Master and Commander), Asa Butterfield (Hugo Cabret), Toby Jones (La Taupe) ou Tom Sturridge (Mary Shelley).

» LIRE AUSSI - 11 novembre: Eurostar rappelle l'interdiction du transport de munitions souvenirs

Men of Honor se déroule sur trois jours de mars 1918, à la (...) Lire la suite sur Figaro.fr

1914-1918: les destins incroyables de ces soldats oubliés par l'Histoire 
La Somme, «la grande bataille des nations» 
Theresa May et le prince William commémorent la bataille d'Amiens 
Été 1918: derniers feux de l'Empire 
Printemps 1918: chant du cygne allemand 
Inscrivez-vous à la newsletter du Figaro