11-Novembre et entrée au Panthéon de Maurice Genevoix en format restreint

·1 min de lecture
Maurice Genevoix à Paris en 1971

11-Novembre et entrée au Panthéon de Maurice Genevoix en format restreint

Maurice Genevoix à Paris en 1971

Emmanuel Macron présidera le 11 novembre la cérémonie nationale de commémoration de l'Armistice de 1918 en présence d'une nombre très restreint d'autorités civiles et militaires, et sans public, en raison de la crise sanitaire, selon la ministre déléguée Geneviève Darrieussecq.

Le chef de l’État présidera en fin d'après-midi, dans un format également réduit, la cérémonie d'entrée au Panthéon de l'écrivain Maurice Genevoix, précise mercredi dans un communiqué la ministre déléguée, chargée de la mémoire et des anciens combattants. 

M. Macron avait annoncé le 6 novembre 2018 la panthéonisation de l'écrivain-combattant, l'un de ses auteurs préférés, lors d'un déplacement aux Eparges, dans la Meuse, théâtre de terribles combats en 1915 où Maurice Genevoix a été blessé.

Initialement prévue le 11 novembre 2019, son entrée au Panthéon a été reportée d'un an afin de l'adosser au centenaire de l'inhumation du Soldat inconnu sous l'Arc de Triomphe.

Sur l'ensemble du territoire français, une cérémonie au monument aux morts de la commune chef-lieu sera organisée "dans un format restreint et en respectant strictement les mesures de distanciation", tout en restant fermée au public, précise le communiqué.

"Dans les communes, les maires pourront organiser, en format très restreint et en respectant strictement les mesures de distanciation, un dépôt de gerbe au monument aux morts", une fois encore sans public, poursuit la ministre.

dab/dla/cbn