11 Novembre : un cimetière attaqué à l'explosif en Arabie saoudite

Source AFP
·1 min de lecture
Le consulat français à Djeddah (photo d'illustration).
Le consulat français à Djeddah (photo d'illustration).

Le 29 octobre dernier, un vigile du consulat français à Djeddah, en Arabie saoudite, avait été blessé au couteau par un assaillant, qui avait été maîtrisé. C'est de nouveau dans cette ville qu'un attentat a eu lieu lors des commémorations du 11 Novembre. Deux personnes ont été blessées dans un attentat à l'explosif mercredi au cimetière non musulman de Djeddah, ville de l'ouest de l'Arabie saoudite, lors d'une cérémonie commémorant l'armistice du 11 novembre 1918, a annoncé le ministère français des Affaires étrangères.

« La cérémonie annuelle commémorant la fin de la Première Guerre mondiale au cimetière non musulman de Djeddah, associant plusieurs consulats généraux dont le consulat de France, a été la cible d'une attaque à l'engin explosif ce matin, qui a causé plusieurs blessés », a indiqué le Quai d'Orsay. « La France condamne fermement ce lâche attentat que rien ne saurait justifier », a ajouté la diplomatie française, en appelant les autorités saoudiennes « à faire toute la lumière » sur cet acte et à « identifier et poursuivre les auteurs ».

« Les services de sécurité ont lancé une enquête sur la lâche agression pendant un rassemblement de consuls étrangers », a indiqué de son côté le gouvernorat de La Mecque, dont dépend Djeddah. « Un employé consulaire grec et un policier saoudien ont été légèrement blessés », précise le gouvernorat dans un communiqué. Dans un communiqué conjoint, les consulats représentés lors de la cérémonie mercredi ont « condam [...] Lire la suite