11-Novembre : des cérémonies en petit comité

Le 102e anniversaire de l’Armistice restera comme une édition très spéciale dans l’histoire. À cause de l’épidémie de coronavirus qui frappe le pays, des cérémonies ont eu lieu mais en comité très restreint. Habituellement, 100 personnes se réunissent à Gardanne dans les Bouches-du-Rhône, mercredi 11 novembre ils n’étaient que 60 pour honorer la mémoire des soldats tombés au front. "C’est mieux que rien" Très tôt dans la matinée, les responsables s’appliquent à organiser une cérémonie qui respecte les consignes sanitaires. Les distanciations sociales sont respectées entre chaque chaise, des barrières délimitent une zone où peuvent se recueillir les rares invités. Un hommage plus court, sans réel public mais les habitants prennent leur mal en patience. "C’est mieux que rien", témoigne un passant. Ils espèrent que les efforts effectués en 2020 permettront d’avoir de nouveau une cérémonie plus grande en 2021.