11 kilomètres ! C’est le rayon d’une étoile à neutrons

Nathalie Mayer, Journaliste
1 / 2

Et voici la véritable taille d’une étoile à neutrons

1,4 fois la masse de notre Soleil dans une boule de seulement 11 kilomètres de rayon, l’équivalent d’une ville moyenne. C’est presque inimaginable. Pourtant des chercheurs du Max Planck Institute for Gravitational Physics (Allemagne) l’affirment aujourd’hui : le rayon d’une étoile à neutrons standard est compris entre 10,4 et 11,9 kilomètres ! Une information capitale pour ceux qui cherchent à comprendre comment la matière se comporte à des densités extrêmes.

Ce résultat, d’une précision remarquable — deux fois supérieure à celle des précédentes mesures et c’est ça, la réelle nouveauté ici —, les scientifiques l’ont obtenu en étudiant la fusion de deux étoiles à neutrons qui a été observée en août 2017. L’événement s’est produit dans la galaxie NGC 4993. C’est un signal d’ondes gravitationnelles nommé GW170817 et détecté par les collaborations Ligo et Virgo qui l’a trahi. « Les collisions d’étoiles à neutrons sont des mines d’informations », commente Collin Capano, auteur principal de l’étude, dans un communiqué du Max Planck Institute.

« C’est un peu ahurissant ! Cette collision entre deux objets de la taille d’une ville s’est produite il y a 120 millions d’années. À cette époque, les dinosaures régnaient encore sur notre Terre. Cela s’est produit dans une galaxie à un milliard de milliards de kilomètres. Et cela nous donne un aperçu de ce qu’est la physique subatomique des conditions extrêmes. »

Les collisions d’étoiles à neutrons, des mines d’informations

À partir des modèles qui décrivent le mieux les observations faites sur GW170817, dans le champ des ondes gravitationnelles, mais aussi du spectre électromagnétique, les chercheurs ont abouti à la mesure la plus précise à ce jour du rayon d’une étoile à neutrons standard. Une mesure qui devra encore se...

> Lire la suite sur Futura