Le 11 janvier 2002, jour où les premiers prisonniers arrivaient à Guantanamo

·1 min de lecture

En janvier 2002, le journaliste d'Europe 1 Patrice Thomas raconte les conditions de détention des prisonniers de Guantanamo . "Enchaînés à leur siège, encagoulés et menottés, les détenus arrivent après plus de vingt heures de vol. 13.000 kilomètres de Kandahar à Guantanamo avec une escale tenue secrète. Une centaine de cellules sont prêtes. Quatre murs grillagés, un sol en ciment et un plafond en bois. Le tout est entouré de deux clôtures et de barbelés flambant neufs", raconte-t-il au micro d'Europe 1.

20 ans et 780 prisonniers

En 20 ans, ils sont 780 à être passés par la prison de Guantanamo . Parmi les premiers prisonniers, il y a deux Français, confirme quelques jours plus tard Hubert Védrine, le ministre des Affaires étrangères. "Peut-être faudrait-il que les ressortissants français soient jugés en France. C'est une question à approfondir", avait-il lancé. "Mais en tout cas, nous demandons aux autorités américaines que tous les prisonniers, quel que soit le statut juridique, bénéficient de toutes les garanties reconnues par le droit international, ce qui inclut naturellement leurs conditions de détention."

20 ans de torture à Guantanamo

Deux ans plus tard, pour la première fois, la Cour suprême des Etats-Unis autorise les prisonniers de Guantanamo à être défendus par des avocats. Mais plus les années vont passer, plus on découvre ce qu'il se passe à l'intérieur de Guantanamo .

Les militaires qui surveillent la prison racontent, comme en 2006, au micro de François Clémencea...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles