11 étapes pour traverser "vivant" l'épreuve d'une grossesse interrompue

Nathalie Lancelin-Huin
11 étapes pour traverser "vivant" l'épreuve d'une grossesse interrompue. Illustration

Nous ne sommes jamais préparés à la perte d'un proche. La disparition d'un être cher est une épreuve des plus bouleversantes, quels qu'en soient les causes, les circonstances, attendues ou non... Perdre un enfant pour un parent, est parmi les pires. Quand il s'agit d'un bébé décédé in utero ou autour de la naissance, c'est plus singulier encore ; et finalement que très récemment appréhendé dans sa particularité. De tout temps des tout-petits sont morts spontanément in utero (grossesse extra utérine, fausses couches et mort fœtale in utero). Néanmoins les profondes modifications technologiques du XXe siècle (en particulier le développement de la médecine fœtale et du diagnostic anténatal) ont entraîné un nouveau paysage des causes de mortinatalité (avec en sus des MFIU, les enfants nés décédés en raison d'une Interruption Médicale de Grossesse suite à l'annonce d'une maladie grave de la mère ou du bébé, et les situations de réduction embryonnaire suite à une grossesse multiple souvent après un parcours de Procréation médicalement assistée). Toutefois si les causes ont évolué, la prévalence des décès périnataux reste elle inchangée ! Le professeur Pierre-Simon Jouk (généticien français très impliqué depuis plusieurs décennies dans l'accompagnement de la pathologie des grossesses en Rhône-alpes) nous rappelle ainsi l'ordre de grandeur de cette prévalence dans les pays développés : elle est de 1%. Il s'agit donc d'un véritable problème de santé publique, tant en ce qui concerne la prévention des causes évitables, que la prise en charge des parents concernés par ces drames.

Psychologue spécialisée dans ce même domaine dans une maternité importante de l'arc alpin, j'ai pu rencontrer de nombreux couples confrontés au vécu de perte de leur bébé. Ce sont eux les parents qui m'ont patiemment enseignée par leur éprouvé, la physiologie d'un tel parcours dans sa continuité (du "juste avant" au diagnostic de pathologie de la grossesse, de la mise au monde des tout-petits, de...

Retrouvez cet article sur le Huffington Post