Plus de 100 jihadistes du groupe Etat islamique se sont échappés de prison, estime l'émissaire américain pour la Syrie

franceinfo avec AFP

"Nous pensons que leur nombre est maintenant supérieur à 100. Nous ne savons pas où ils se trouvent." James Jeffrey, émissaire américain pour la Syrie, s'est exprimé, mercredi 23 octobre, devant la commission des Affaires étrangères de la Chambre des représentants américaine, au sujet des prisonniers du groupe Etat islamique soupçonnés d'avoir profité de l'offensive turque contre les Kurdes en Syrie pour s'échapper de prison.

La Turquie a lancé le 9 octobre une offensive contre les combattants kurdes, alliés de Washington et des Occidentaux dans la lutte contre l'EI, provoquant l'inquiétude de nombreux pays sur le sort des milliers de jihadistes étrangers détenus dans des camps qu'ils contrôlaient. "Presque toutes les prisons que les Forces démocratiques syriennes (FDS) gardaient sont toujours sécurisées", a assuré le haut responsable américain. "Nous surveillons cela du mieux que nous pouvons. Nous avons encore des gens en Syrie qui travaillent avec les Forces démocratiques syriennes et l'une des priorités sont ces prisons", a-t-il expliqué.

Lors d'une allocution télévisée mercredi, le président américain Donald Trump a indiqué pour sa part qu'"un petit nombre" de jihadistes s'étaient échappés.

Des "crimes de guerre" perpétrés par la (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi