122 670 personnes inscrites à la primaire des écologistes

·2 min de lecture
Les candidats à la primaire écologiste
Les candidats à la primaire écologiste

Les organisateurs ne s’étaient pas risqués à donner un objectif ou un pronostic. « Le nombre n’importe pas vraiment », confiait encore sur France Info le 23 août Julien Bayou, le secrétaire national d’Europe Ecologie-Les Verts. Mais sa famille politique peut avoir le sourire ce lundi. Le nombre d’inscrits à la primaire des écologistes de septembre s’établit à 122 6170. Les citoyens souhaitant départager les différents prétendants en vue de la présidentielle avaient jusqu’à hier, 12 septembre à minuit, pour s’inscrire en ligne. Le nombre d’inscrits a quasiment été multiplié par cinq en deux semaines.

Cinq candidats se disputent la candidature écologiste pour 2022 : l’eurodéputé Yannick Jadot, le maire de Grenoble Éric Piolle, l’ancienne vice-présidente de la région Hauts-de-France Sandrine Rousseau, la députée Delphine Batho et l’entrepreneur Jean-Marc Governatori. Le premier tour doit se tenir du 16 au 19 septembre, et le second du 25 au 28 septembre.

17 000 inscrits en 2016 pour la primaire

Les inscriptions étaient ouvertes à toutes les personnes de plus de 16 ans, moyennant deux euros de participation et une signature à une charte de valeurs écologistes. Le nombre de participants cette fois a fortement progressé par rapport à la première primaire ouverte, celle de l’été 2011 qui avait opposé Eva Joly à Nicolas Hulot. Près de 33 000 personnes avaient participé à ce rendez-vous (dont 14 000 adhérents). En 2016, quand Yannick Jadot l’avait emporté face à Michèle Rivasi, on comptait seulement 17 000 inscrits. Dans le cas des deux dernières, la participation financière était plus élevée : 5 euros en 2016, et même 10 euros en 2011.

Après trois débats télévisés apaisés entre les candidats, le nombre d’électeurs inscrits à la primaire a de quoi satisfaire Sophie Taillé-Polian, coordinatrice nationale à Génération·s, l’un des cinq mouvements avec (...) Lire la suite sur Public Sénat

Procès Benalla : il y a trois ans, sa première audition devant la commission d’enquête du Sénat

Affaire Benalla : après la commission d’enquête du Sénat, le procès

Stéphane Le Foll : « Je n’irai pas rajouter une candidature à l’extérieur du Parti socialiste »

Olivier Faure conforté à la tête du Parti Socialiste

A droite, « personne ne veut avoir le tatouage de la défaite en participant à la division »

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles