100 000

Libération.fr

C’est le nombre de personnes qui ont fui le Venezuela et demandé le statut de réfugié depuis le début de l’année 2017, a annoncé l’ONU mardi. Ruiné notamment par la chute des cours du pétrole dont il a d’immenses réserves, le Venezuela connaît une pénurie de très nombreux produits de base, aliments et médicaments, et une inflation qui devrait atteindre 13 000 % en 2018, selon le Fonds monétaire international. Face à l’intensification de la crise politique, économique et sociale, le Haut Commissariat pour les réfugiés a mis sur pied un «plan de réponse régional qui couvre huit pays» voisins du Venezuela, a expliqué une porte-parole de l’instance onusienne.

Retrouvez cet article sur Liberation.fr

Le Premier ministre palestinien échappe à une explosion à Gaza
Au Texas, la police soupçonne un motif raciste après une série de colis piégés meurtriers
Merkel IV Cette fois, ça y est, Berlin a un gouvernement
Tillerson Trump limoge son dernier fusible
#MeToo James Levine viré du Met