Les 10 scientifiques qui ont fait 2020 selon Nature

Céline Deluzarche, Journaliste
·2 min de lecture

La revue scientifique Nature a dévoilé sa liste annuelle des 10 scientifiques qui ont marqué l’année 2020. Des scientifiques qui, avec leurs collègues, ont aidé à faire des découvertes décisives et ont attiré l'attention sur des questions cruciales. Ce top 10, qui n’est ni un prix ni un classement, a été compilé par les rédacteurs en chef de Nature pour mettre en valeur les événements clés de l’année au travers de personnes impliquées.

Tedros Adhanom Ghebreyesus : le lanceur d’alerte mondial

Avec la crise de la Covid, l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) s’est retrouvée au centre de l’actualité en 2020. Critiqué par les États-Unis pour sa gestion de la pandémie et accusé d’avoir tardé à décréter l’état d’urgence, son directeur Tedros Adhanom Ghebreyesus a vivement défendu son organisation et entamé une série de réformes au sein de l’institution, notamment sur sa gouvernance. Nommé en 2017, il aura fort à faire en 2021 sur la distribution équitable des vaccins entre les pays et avec l’enquête de l’OMS qui se rendra en Chine en janvier pour traquer l’origine du Sars-Cov-2.

Tedros Adhanom Ghebreyesus, directeur de l’OMS. © Tedros Adhanom Ghebreyesus
Tedros Adhanom Ghebreyesus, directeur de l’OMS. © Tedros Adhanom Ghebreyesus

Verena Mohaupt : la vigie de l’Arctique

Verena Mohaupt est la coordinatrice et logisticienne de l’Observatoire multidisciplinaire de la dérive pour l'étude du climat arctique (Mosaic Expedition), la plus grande expédition de recherche arctique de l’histoire. Cette dernière implique environ 300 scientifiques qui recueillent des données sans précédent sur l’Arctique destinées à mieux prévoir comment le réchauffement transformera la région et le reste du globe pour les décennies à venir. L’expédition s’est avérée être un véritable défi : elle s’est déroulée dans l'obscurité constante pendant des mois tandis que les ours polaires erraient à proximité, que des tempêtes secouaient le navire et que la glace se déplaçait. Verena Mohaupt a su faire face aux pires conditions pour assurer la continuité de la mission.

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura