10 mois au lieu de 10 ans : comment est-ce possible qu'un vaccin contre le Covid-19 arrive si vite sur le marché ?

·2 min de lecture

Un vaccin, comme un médicament, prend dix ans entre les premières phases de recherche et la commercialisation, entend-on souvent. Dans ce cas, comment se fait-il que les vaccins contre le Covid-19 soient en bonne voie pour prendre dix fois moins de temps ? D'après l'immunologiste à l'Inserm Cecil Czerkinsky interrogé par Sciences et Avenir, ce n'est rien de moins qu'une "prouesse" réalisée grâce à "une mobilisation historique" des laboratoires, des gouvernements et des autorités de santé. Si cette accélération comporte un risque, il n'est pas sanitaire, mais financier et logistique.

Des processus en parallèle plutôt que les uns après les autres

En principe, les vaccins sont développés en plusieurs phases. D'abord, les essais pré-cliniques, c'est-à-dire sur les animaux. Suivent ensuite trois phases réalisées sur l'humain. La phase 1 sert à vérifier la sécurité du vaccin (pour s'assurer qu'il n'y a pas de toxicité), et la phase 2 à en estimer la meilleure posologie, la bonne stimulation du système immunitaire, en particulier la production d'anticorps neutralisants (efficaces contre le virus) et de premiers résultats d'efficacité sur peu de personnes. Enfin, la phase 3 permet de tester le vaccin à grande échelle afin d'en déduire des résultats d'efficacité clinique réelle contre la maladie. "Pour gagner du temps pour le vaccin contre le Covid-19, les processus qui ont normalement faits en séquentiel (l'un après l'autre, ndlr) sont réalisés en parallèle", explique Moncef Saoui, responsable opérationnel du projet "Warp Speed" (en français "vitesse lumière") des autorités de santé américaines.

Résultat, au lieu d'attendre les résultats de chaque phase pour entamer la suivante, les protocoles des trois phases ont été écrits ensemble et envoyés simultanément aux autorités de santé américaines et européennes. Ces dernières les ont alors validés selon des critères de sécurité aussi stricts que d'habitude, l'urgence sanitaire leur imposant de mettre ce dossier sur le haut de [...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi