10 des mensonges de Donald Trump sur le coronavirus

Ryan Grenoble
10 mensonges de Trump parmi les plus néfastes sur le coronavirus (photo d'illustration prise le 28 mars 2020)

ÉTATS-UNIS - Donald Trump a une réputation de menteur bien établie, avec plus de 16.000 mensonges à son actif en trois ans de mandat, selon les décomptes des médias. Confronté à l’épidémie liée au coronavirus, il a passé des semaines à minimiser au lieu de préparer son pays et a donc, encore une fois, multiplié les entorses à la vérité.

Les mots ont des conséquences, et le torrent de mensonges du président américain a sans aucun doute causé des dégâts. La plupart restent cependant difficiles à quantifier. Ses mensonges sur l’aide apportée à Porto Rico après l’ouragan Maria ont-ils eu un impact sur le soutien réel alloué à l’île par le gouvernement? Ses allégations sans fondement selon lesquelles les éoliennes seraient cancérigènes ont-elles affecté le secteur des énergies renouvelables? Son bulletin météo retouché au feutre sur l’ouragan Dorian a-t-il mis en danger les habitants de l’Alabama?

Les dégâts causés par ses mensonges sur le coronavirus sont plus immédiats. Dans certains cas, ils contribuent à causer la mort de citoyens. Voici, ci-dessous dix des mensonges les plus néfastes de Donald Trump sur le coronavirus:

1. “Tous ceux qui ont besoin d’être testés sont testés”

Les États-Unis ont fait beaucoup plus de “tests” que n’importe quel autre pays, et de loin! D’ailleurs, en huit jours, nous avons fait plus de tests que la Corée du Sud (qui en pratique énormément) en huit semaines. Bravo!”

Donald Trump a régulièrement, et grossièrement, surestimé la capacité des États-Unis à tester les personnes présentant des symptômes de coronavirus. “Tous ceux qui ont besoin d’être testés sont testés”, affirmait-il ainsi le 6 mars. “Nous… Ils sont là....

Retrouvez cet article sur le Huffington Post