10 bonnes nouvelles et belles découvertes scientifiques de mai 2022

Nataša Stuper / Creative Commons CC-BY 2.0

Innovation contre la pollution au plomb, loup breton, temple égyptien… retour sur 10 nouvelles positives publiées sur Sciences et Avenir en mai 2022.

Parmi les faits marquants de mai 2022, il est possible de citer l’épidémie de se répandant en Europe, ainsi que la prise de fonction du en France. Mais il ne s’agit pas là des seules actualités qui valent pour faire le bilan du mois écoulé. Animaux relâchés dans la nature, belles images astronomiques, reconnaissance de la lutte pour le climat : voici 10 raisons d’avoir foi en les sciences… et l’avenir.

5 bonnes nouvelles qui donnent de l’espoir pour les animaux, le climat et contre la pollution

Des lycéens inventent un filtre à eau anti-plomb pour équiper les robinets de 10 millions de foyers américains

Au lycée de Silver Spring, dans le Maryland (Etats-Unis), la professeure de sciences Rebecca Bushway a donné à ses élèves une tâche ambitieuse : concevoir et construire un et à bas coût.

Utilisant des imprimantes 3D, l'équipe d'élèves possède désormais un prototype prêt à fonctionner : un filtre haut d'environ 8 cm qui s'attache aux robinets et qu'ils espèrent pouvoir commercialiser à seulement 1 dollar pièce.

La paléoclimatologue française Valérie Masson-Delmotte parmi les 100 personnes les plus influentes de 2022 selon Time

Au-delà de la fierté nationale, cette reconnaissance témoigne aussi de l’importance accordée à la lutte contre le réchauffement climatique. La scientifique française est distinguée par avec son confrère le climatologue chinois Panmao Zhai, tous deux étant les coprésidents du groupe 1 du Giec.

Le tandem a géré à distance la coordination des travaux ayant abouti à la publication du rapport du Giec montrant que le changement climatique est irréversible mais peut être encore corrigé.

Huit jeunes diplômés d’AgroParisTech prononcent un puissant “appel à déserter” la voie qui leur est tracée

La relève est assurée. Huit jeunes diplômés de l'illustre école AgroParisTech, qui forme les ingénieurs agronomes de demain, ont prononcé un discours retentissant à l'occasion de leur remise des diplômes.

Ils rejettent les "jobs destructeurs" qui leur ont[...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles