10 bonnes nouvelles et belles découvertes scientifiques de mars 2021

·2 min de lecture

Essai vaccinal contre le Sida, léopards de l’Amour, avancées spatiales... retour sur 10 nouvelles positives publiées sur Sciences et Avenir en mars 2021.

Au mois de mars 2021, il aura beaucoup été question du d’un groupe suédo-britannique, ainsi que d’un porte-conteneur dans le . Mais ces nouvelles ne doivent pas éclipser d’autres actualités du mois écoulé. Essai vaccinal contre le Sida, nouvelles de Thomas Pesquet, naissances de tortues luth, voici 10 raisons d’avoir foi dans les sciences… et l’avenir.

5 bonnes nouvelles qui donnent de l’espoir pour la santé, la nature et la science

Lancement d’un essai vaccinal français contre le virus du Sida

Près de 40 ans que le Sida sévit et toujours aucun vaccin ? C’est parce que le VIH est particulièrement retors : d'une part, il mute énormément ; d’autre part, l'une de ses caractéristiques est justement de s'attaquer aux cellules du système immunitaire.

Mais la recherche ne baisse pas les bras pour autant. Dernier en date, celui promu par l’Inserm / ANRS. "72 volontaires entre 18 et 65 ans et sans problèmes de santé participeront (à l’essai clinique) et la première injection se fera lors de la deuxième ou troisième semaine d'avril 2021", nous explique le professeur Yves Levy, directeur du Vaccine Research Institute.

Thomas Pesquet désigné commandant de bord de l'ISS pour une partie de son séjour

C'est la première fois qu'un astronaute français se voit désigner commandant de bord de l'ISS ! doit s'envoler le 22 avril 2021 pour sa deuxième mission sur la station spatiale internationale (ISS). L'Agence spatiale européenne a annoncé le 16 mars qu'il sera durant une partie de son séjour en orbite qui doit durer 6 mois.

Les fabricants de cigarettes vont devoir prendre en charge la gestion des mégots abandonnés

Chaque année, 30 milliards de mégots sont jetés sur le sol français. Pour lutter contre la pollution qu'ils engendrent, les cigarettiers vont devoir, selon le principe "pollueur-payeur", prendre leur part de responsabilité et ce dès 2021.

Objectif : réduire de 40% le nombre de dans les 6 prochaines années à travers des mesures de sensibilisation, la distribution gratuit[...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi