1 décès prématuré sur 10 pourrait être évité, juste en bougeant 11 minutes par jour

11 minutes toutes les 24 heures : voilà le temps durant lequel il vous faudrait bouger chaque jour pour limiter le risque de mourir prématurément. Une récente étude parue dans le British Journal Of Sports Medicine, regroupant les données de 196 recherches préalables et 30 millions de dossiers d'adultes, formule une recommandation toute simple pour entretenir sa santé.

Une autre étude sur le sujet avait conclu récemment que marcher seulement 5 minutes par heure permettait de lutter contre les effets néfastes de la sédentarité.

En somme, ce qu'il faut retenir c'est que, sans gros scoop, la formule magique est de se mouvoir régulièrement, sans forcément faire du sport intensif. Mais attention, par se mouvoir, on n'entend pas se déplacer de la cuisine à la salle à manger, mais vraiment bouger : en dansant, en faisant du vélo, en marchant rapidement, en allant nager... L'objectif étant selon cette nouvelle étude que le rythme cardiaque accélère, précise un chercheur auprès du Guardian. Pour un total de 75 minutes par semaine.

Cela permettrait de réduire de 7% d'avoir un cancer, et de 17% le risque de maladies cardiovasculaires (par rapport aux adultes qui ne font aucun exercice physique). A savoir, 1 décès prématuré sur 10 pourrait être évité grâce à cette mesure.

Et si on faisait 150 minutes d'exercice par semaine ?

Si vous poussez un peu plus loin et atteignez les 150 minutes par semaine (à peine plus de 21 minutes par jour !), votre risque de décéder (...)

Lire la suite sur Topsante.com

Grippe (2023) : premiers symptômes, combien de temps, intestinale, traitement
Grippe aviaire H5N1 : l'hypothèse d'une transmission entre humains au Cambodge finalement réfutée
Antidiabétique Ozempic : perte de poids, effets secondaires, pourquoi l'ANSM alerte ?
3-MMC : qu'est-ce que cette nouvelle drogue de synthèse ?
Contre la dépression et l’anxiété, l’activité physique apporte un réel bénéfice