1

Libération.fr

million de dollars, c’est la dotation du prix du «meilleur professeur du monde» qu’a reçu dimanche à Dubaï une enseignante canadienne travaillant dans un village reculé de l’Arctique. Maggie MacDonnell figurait parmi dix finalistes sur 20 000 candidats de 179 pays qui s’étaient présentés à ce concours. Elle enseigne dans le village de Salluit, dans l’Arctique canadien, qui a un taux élevé de suicides :«Lorsque j’arrive à l’école le lendemain d’un suicide, il y a un siège vide dans ma salle de classe où plane un silence total, a raconté MacDonnell en retenant ses larmes. Je vous remercie d’attirer l’attention du monde sur eux.»



Retrouvez cet article sur Liberation.fr

Ultimes assauts contre l’EI à Mossoul
Trump-Merkel, un clash logique
Ça sent la chair pas fraîche au Brésil
Un an après sa réélection contestée, Sassou-Nguesso toujours maître du Congo
Erdogan accuse de nouveau Merkel d’avoir recours à des «pratiques nazies»

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages