1.000 premiers jours de l'enfant : de nouvelles mesures pour accompagner les parents

·1 min de lecture

Après l'allongement du congé paternité, le secrétaire d'État chargé de l'Enfance et des Familles, Adrien Taquet doit annoncer lundi une nouvelle série de mesures pour l'accueil des enfants en bas âge, qu'il a déjà commencé à dévoiler dans les colonnes du Journal du dimanche. Au menu : plus de postes en protection maternelle et infantile (PMI), en maternité, ou encore une application pour géolocaliser les solutions de garde à proximité de chez soi.

Une autre mesure concerne les 340.000 assistantes maternelles exerçant dans le pays, et leur donnera la possibilité d'accueillir un enfant supplémentaire dans la limite d'une semaine par mois en cas d'urgence pour les parents.

>>Retrouvez tous les journaux de la rédaction d'Europe 1 en replay et en podcast ici

L'idée est de pouvoir confier son enfant quelques jours par mois, et de manière très exceptionnelle, à une assistante maternelle qui en accueille déjà trois ou quatre, en cas de fermeture de la crèche, d'absence de la nounou, ou encore si un parent doit passer un entretien d'embauche.

Une surcharge de travail pour les assistantes ? 

Pour l'assistante maternelle, c'est un peu plus d'argent gagné, et pour les parents, c'est un plan B qui peut les soulager ponctuellement. Mais certains professionnels du secteur dénoncent une charge de travail supplémentaire pour des femmes qui sont déjà très occupées.

Au micro d'Europe 1, une assistante maternelle forte de plus de 30 ans d'expérience assure pouvoir tout à fait accueillir un ...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles